La vidéoprotection

La vidéoprotection comprend aujourd'hui 45 caméras quisont installées sur la voie publique. L'objectif est de protéger les personnes et les biens.

Le dispositif de Vidéoprotection

45 caméras sont installées sur la voie publique (voir la carte).

Les images sont centralisées au Centre de supervision urbaine (C.S.U.), où elles sont visionnées en temps réel par 12 opérateurs de vidéoprotection, 7j/7, 24h/24.

Ce système permet un déport au Commissariat de Police : les images peuvent être visionnées en temps réel. Le déport est dit « passif » car l’opérateur vidéo garde la maîtrise des images.


La Ville de Clichy a élaboré une charte déontologique de la Vidéoprotection pour veiller à son bon usage et garantir les libertés individuelles et collectives.

Un comité d’éthique est chargé de veiller au respect des libertés fondamentales des citoyens (charte).

Objectifs de la Vidéoprotection :

- la maîtrise de l’espace public (propreté urbaine, lutte contre les dépôts sauvages, éclairage public…).
- la lutte contre la délinquance (sécurité des personnes et des biens, vols à la portière, agressions, flagrants délits…).
- le signalement des stationnements anarchiques engendrant des perturbations du flux routier.