Les relations avec Paris

Le protocole d’accord entre Clichy et Paris

De longue date, la Ville de Paris et la Ville de Clichy-la-Garenne ont engagé une coopération bilatérale, concrétisée par la signature, le 26 novembre 2003, d’un protocole de coopération formalisant de nombreux enjeux communs à des échelles géographiques, temporelles et institutionnelles diverses et les réponses envisagées pour les traiter à l’échelle d’un territoire en mutation.

Trois objectifs principaux avaient été alors définis :

1. Consolider les bonnes relations de voisinage, à travers une concertation sur l’aménagement et la gestion des espaces d’interface, reposant sur une collaboration plus organisée entre les services des deux collectivités
2. Valoriser ensemble les atouts communs par la mise en cohérence des projets urbains, l’élaboration d’une trame verte et paysagère, le développement des échanges et la recherche d’une complémentarité dans le domaine culturel
3. Contribuer à la mise en cohérence des politiques territoriales, notamment sur les questions des déplacements, de l’habitat, de la formation, de l’emploi et du développement économique maîtrisé et concerté.


Depuis la signature de ce protocole de coopération, de nombreuses actions et de multiples échanges ont été menés entre les deux villes, notamment :

  • En matière d’urbanisme et d’aménagement, a été élaboré un diagnostic partagé sur la Porte de Clichy;
  • En matière foncière, sont intervenues des cessions dans le cadre des ZAC d’entrée de ville et du Bac d’Asnières - Petit/Valiton, permettant notamment l’aménagement d’un parc urbain de plus de 5 hectares;
  • En matière d’habitat, des programmes de logements ont été réalisés par Paris Habitat OPH (RHI Trouillet, rue Chance Milly); 
  • En matière de transports et de déplacements, la mise en place de Vélib’ et une approche commune sur le prolongement de la ligne 14 témoignent d’une approche partagée des réponses à apporter pour faciliter les alternatives à l’automobile et désaturer la ligne 13 ; 
  • En matière de cadre de vie, la remise en ordre du boulevard de Douaumont, voie parisienne limitrophe, et l’aménagement du terrain Morel témoignent d’engagements pour requalifier les espaces publics d’interface; 
  • En matière culturelle, la participation à l’opération « Nuit Blanche » et l’expertise technique de la Maison du Peuple donnent à la coopération une déclinaison métropolitaine.

A présent, les enjeux en matière d’urbanisme et d’aménagement n’ont jamais été aussi importants et stratégiques, en particulier au niveau de la Porte de Clichy (ZAC Clichy-Batignolles à Paris, ZAC d’entrée de ville à Clichy…). Ce territoire de projet étant à une échelle de la Métropole parisienne doit être imaginé et aménagé comme tel pour répondre au défi d’une métropole durable et solidaire.

Le nouveau projet de protocole, signé en février 2012, définit trois axes majeurs de coopération entre les deux villes :

  • Faire la ville en accompagnant le renouvellement urbain, en organisant en cohérence les déplacements et en répondant au besoin en matière d’habitat, de logement et d’équipements ;
  • Organiser la coordination des politiques menées en matière de déplacements et de transports ; 
  • Promouvoir un territoire attractif à l’échelle métropolitaine, agréable à vivre, avec la mise en place de solutions innovantes pour un développement durable et renforcer les échanges, notamment culturels et sportif pour promouvoir ensemble un territoire à forte identité urbaine.

La ZAC Clichy-Batignolles

A proximité immédiate de Clichy, le réaménagement du secteur des Batignolles à Paris (17ème arrondissement) et notamment l’arrivée annoncée du Tribunal de Grande Instance (TGI) impacteront de façon significative le quartier Entrée de Ville de Clichy.

Le programme global prévisionnel des constructions, de 562 000 m², répond aux exigences de mixité des fonctions urbaines :

  • 232 000 m² SHON de logements dont 50 à 55 % de logements sociaux,
  • 120 000 m² SHON pour le futur Palais de Justice de Paris et la Direction Régionale de la Police Judiciaire,
  • 140 000 m² SHON de bureaux,
  • Près de 40 000 m² SHON d’équipements publics de proximité,
  • 30 000 m² SHON de commerces et services divers.


Plus d’informations sur le projet sur www.clichy-batignolles.fr ou sur le site de la ville de Paris
   

ZAC Clichy-Batignolles - Perspectives indicatives des volumétries

La ZAC Porte Pouchet

Le projet d'aménagement vise, à partir d'une relocalisation des services urbains existants, de réorganiser la structure urbaine du quartier et de développer de nouvelles liaisons avec les quartiers environnants. Le secteur limitrophe à Clichy sera là encore impacté par les évolutions urbaines à venir.

Plus d’informations sur le site de la SEMAVIP, aménageur de la ZAC.

Perspectives du futur quartier Porte Pouchet © Semavip - Nexity - Paris Habitat-OPH