Heidenheim, Allemagne

Ville de 50 000 habitants située en plein cœur du Jura souabe, dans la province du Baden-Württemberg, Heidenheim est située au cœur du triangle économique Stuttgart-Numberg-Munich.

Les premiers échanges entre Heidenheim et Clichy datent de 1954. Cette année-là, Georges Levillain, alors maire de Clichy, initie un premier rapprochement en offrant à une quarantaine d'enfants clichois la possibilité d'aller passer leurs vacances dans le Württemberg, tandis que les « Kindern » d'Heidenheim partent pour une colonie en Vendée. 

En 1958, une Charte d'Amitié est signée entre les deux villes. Depuis, les échanges se sont multipliés, le jumelage le plus ancien de Clichy étant aussi le plus dynamique. Heidenheim est particulièrement attachée à préserver et à renforcer les liens de réciprocité qui l’unissent à sa jumelle française et est souvent force de proposition pour des projets de partenariat. Tout contribue à faire de cette amitié une réalité concrète et vivante : football, pétanque, enseignement, cyclisme, peinture, sculpture, chorale, fanfare, folklores.

Heidenheim et Clichy, une histoire qui dure

Voir l'image en grandTémoignage de Bernhard Ilg, Maire d’Heidenheim en 2009
« Le jumelage signé le 21 juin 1958 à Heidenheim et le 24 mai 1959 à Clichy était le deuxième jumelage d’une commune de Bade-Wurtemberg et le cinquième dans toute l’Allemagne. Ceci montre que les deux fondateurs, Georges Levillain et le Dr Karl Rau étaient des visionnaires. Après ces terribles temps de guerre et de séparations ils souhaitaient faire la paix et étaient fortement convaincus que nos deux pays ne pouvaient avancer qu’ensemble et servir d’exemple en Europe.
Les timides rapprochements du début ont développé la compréhension de l’autre, la confiance, un sentiment de communauté ainsi que des amitiés durables. Tout cela a contribué à la création de l’Union Européenne. Le fait qu’on m’ait permis de dire quelques mots lors de la cérémonie de commémoration des victimes de la Deuxième Guerre mondiale pendant mon séjour à Clichy avec une délégation de 42 personnes du 7 au 10 mai pour le 50ème anniversaire du Jumelage a été pour moi un événement marquant.
Nous avons concrétisé beaucoup de projets intéressants pendant ces 50 années et cela continuera dans les années à venir. Celui que j’affectionne particulièrement est la rencontre européenne de la jeunesse, initiée par la Ville de Clichy et qui a lieu tous les deux ans, à tour de rôle, à Clichy, Heidenheim, Sankt Pölten. J’apprécie également beaucoup le fait que le socle de notre amitié soit porté par nos associations qui se rencontrent régulièrement, et font avancer, avec nos municipalités, la pensée européenne. »