L'Hôpital Beaujon

 

 

Entre 1933 et 1935, les architectes Cassan, Plousey et Walter ont édifié à Clichy un hôpital sans comparaison en Europe.



Inspiré à Jean Walter après un voyage d'études aux Etats-Unis, l'hôpital Beaujon est le premier "hôpital-Bloc", avec son plan en hauteur et 12 étages dont un rez-de-chaussée en sous-sol.


Des traditionnels pavillons de surface, les architectes ont conservé l'orientation climatique : les chambres des malades au sud, les services au nord.


La nouvelle construction concilie une surface au sol minimum et des possibilités d'accueil maximum (1000 lits prévus), avec l'utilisation de dispositifs techniques comme les trente ascenseurs, les trois réseaux téléphoniques ou le regroupement des unités opératoires.


"A la dispersion des services il oppose la concentration" (L'Illustration, 1935), la fonctionnalité de l'architecture s'adapte ici aux mutations scientifiques et sociables.


Ce "gratte-ciel de la souffrance", tel qu'il a été surnommé à sa construction, doit son nom à Nicolas Beaujon (1708-1786), receveur des finances et conseiller d'état, qui a fait édifier en 1784 un hopital-hospice-orphelinat dans le faubourg saint-honoré. 


L'Assistance Publique en devient propriétaire par la suite, et décide, en 1933, son transfert à Clichy où elle possède des terrains.