La protection du Patrimoine

La ville de Clichy est dotée d’un patrimoine architectural riche et emblématique, que la situation géographique, à proximité de Paris, rend attractif. Elle a pour ambition de le sauvegarder tout en lui conférant une adaptation à de nouvelles fonctions urbaines, sociales et contemporaines.

La diversité des formes urbaines et architecturales

Le paysage urbain clichois, d’une grande diversité et d’une grande richesse, est marqué par les principaux mouvements de l’architecture et des grandes idées urbaines, particulièrement ceux qui ont marqué les XIXe et XXe siècles. La diversité des styles architecturaux présents à Clichy témoigne de ces époques passées.

Le paysage bâti contient ainsi :

  • une empreinte villageoise, avec la présence de constructions relevant d’une architecture et d’une organisation spatiale vernaculaire (fin XVIIIème et première moitié du XIXème). Ces bâtiments, principalement présents dans la rue de Paris, la rue de l’Ancienne Mairie, la rue de Neuilly, occupent une place particulière dans l’image de Clichy, son cœur historique
  • un tissu de faubourg et une architecture datant du début de l’urbanisation (1850-1870). Les quartiers anciens Fournier-Bac d’Asnières, Entrée de Ville et le Centre-ville historique regroupent l’habitat villageois et populaire des linéaires d’architecture du style haussmannien et des constructions d’entre deux-guerres, correspondant à la pleine phase d’urbanisation de la ville (1870-1940). Les principaux axes de circulation font l’objet d’une rénovation à la fin du XIXe siècle sous l’influence de Haussmann qui s’active dans tout Paris à creuser des grands boulevards. A Clichy, le boulevard Jean Jaurès témoigne de cette époque 
  • des îlots de grands ensembles de logements collectifs de reconstruction d’après guerre (1950-1975). Après la seconde guerre mondiale, la construction de nouveaux logements et équipements est une priorité. L’Office Public de l’Habitat construit dans différents quartiers : le long des grands axes (rue Martre, boulevard Victor Hugo…), dans le quartier Nord-Beaujon : grand ensemble rue du Maréchal De Lattre, rue de Stepney, rue du 11 novembre 1918… 
  • des quartiers à l’urbanisation récente, suite à la désindustrialisation progressive de la ville (1975 à nos jours). A partir des années 85, les terrains laissés libres par la désindustrialisation sont réaménagés. La constitution de ZAC permet d’élaborer des projets architecturaux globaux et novateurs. La ZAC Berges de Seine témoigne de cette recherche, avec le lancement d’un concours d’architecture pour le projet urbain, et la participation de plusieurs architectes représentatifs des courants architecturaux contemporains.

Clichy et ses architectes

Nombreux sont les architectes qui ont participé ou participent encore à la construction urbaine et architecturale de la ville dans ses grands ensembles : Odile Decq & Benoit Cornette, Architecture Studio, François Grether, Christian Hauvette, Jean-François Jodry, Patrice Novarina & Michel Régnier, Jacques Ripault, Jean-Paul Viguier, Marie-Hélène Badia & Didier Berger, Bruno Gaudin, Bernard Reichen & Philippe Robert, Emmanuelle Colboc, Alain Sarfati, Denis Valode & Jean Pistre.
Massimiliano Fuksas s’est vu confier le projet urbain de la ZAC Berges de Seine. Il s’est également occupé de la maitrise d’œuvre pour trois bâtiments construits de part et d’autres de la rue Georges Seurat, comptant 170 logements PLA.
Francis Soler a, quant à lui, réalisé un immeuble de 70 logements et commerces, qui se distingue par la qualité de son enveloppe extérieure, dont la richesse n’est pas si commune dans le logement social.
Récemment, la ville a fait appel à l’expérience de David Mangin, architecte et urbaniste qui participe à la consultation du Grand Paris, afin d’imaginer le "Clichy de demain".

Le Patrimoine remarquable à Clichy

L’image de la Ville a changé, des pans entiers de la ville du XIXe siècle ont disparu, et s’est affirmé le besoin de conserver les éléments de patrimoine les plus représentatifs de la ville.
Depuis de nombreuses années, une réflexion patrimoniale est menée par la ville à partir du travail de sauvegarde de la Direction Régionale de l’Architecture et de la Construction (DRAC) et du Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine (SDAP), pour repérer le patrimoine d’un intérêt national ou plus local.


Clichy jouit en effet du caractère remarquable de certaines constructions (inscription à l’Inventaire des Monuments Historiques).
Elle souhaite protéger son patrimoine par des actions de rénovation de ses sites :

  • L’église Saint-Médard, achevée en 1630, est le premier monument historique classé de Clichy ; l’église Saint-Vincent-de-Paul, présentée à l’exposition universelle de 1900, a été réalisée sur un modèle d’Hector Guimard. Ce monument est inscrit à l’inventaire des monuments historiques. Une réhabilitation de l’église Saint-Médard est prévue.
  • Le pavillon Vendôme (rue du Landy), construit entre la fin du XVIIè siècle et le début du XVIIIe siècle, fut classé en 1983 et acquis par la Municipalité en 1989. Le pavillon Vendôme devrait accueillir très prochainement un centre d’art contemporain.
  • Les anciens entrepôts du Printemps, sont composés d’un bâtiment central de 1908 conçu par les architectes Popinot et René Simonet et le tiers gauche, construit en 1923, par les architectes Demoisson et Wybo. Ces entrepôts ont été réhabilités en 1994 par l’équipe Reichen et Robert. Ils constituent une des plus belles réalisations du début du XXe siècle à Clichy. Ce monument est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques.
  • La Maison du Peuple, réalisée entre 1937 et 1939, dont les architectes étaient Eugène Baudoin et Marcel Lods, le constructeur, Jean Prouvé, et l’ingénieur, Vladimir Bodiansky, est un véritable prototype de l’architecture métallique, classé Monument Historique depuis 1983.

Patrimoine architectural

Patrimoine - Page PLU

Patrimoine Architectural

La ville de Clichy est dotée d’un patrimoine architectural riche et emblématique, tel que les Entrepôts du Printemps, le Pavillon Vendôme, l'Eglise Saint-Medard, la Maison du Peuple.

10 photos

30 façades protégées par le PLU

La municipalité a choisi de protéger 30 éléments représentatifs du patrimoine architectural clichois. 

Voir les 30 façades protégées