Les travaux à Clichy

Dans le cadre de sa mission de service public, la ville de Clichy effectue tout au long de l'année un certain nombre de travaux, qui peuvent d'être des travaux de rénovation,d'entretien ou de construction des espaces publics, des lieux publics et des batiments publics, des voieries... dans un but d'intérét général.

Restauration du Pavillon Vendome

La rénovation du Pavillon de Vendôme s’est faite en plusieurs étapes échelonnées entre 2000 et 2013. Les travaux se sont traduits notamment par la restauration des parties classées requérant le savoir-faire de différents métiers d’art.

Regard sur la restauration

Le bâtiment d’époque classique se caractérise par une grande symétrie, des moulures, l’influence de motifs antiques et des frontons. Le Pavillon Vendôme est inscrit à l’Inventaire des monuments historiques pour ses façades, les toitures, la cour d’honneur, le portail, l’escalier et le salon d’honneur. Après l’acquisition du domaine par la Ville de Clichy, une campagne de restauration des parties classées est menée à partir de 2000 par Hervé Baptiste, architecte en chef des monuments historiques. Le Pavillon Vendôme a connu plusieurs phases de travaux. À l’origine, la restauration a commencé sous une maîtrise d’ouvrage de l’État. Les travaux sur la toiture du corps de logis principal ont débuté en 2000 et se sont achevés en 2004. Les travaux de l’aile des cuisines, réalisés de 2007 à 2008, ont été entrepris sous la maîtrise d’ouvrage de la Ville de Clichy, ainsi que celle de la maison du gardien et des murs d’enceinte en 2009, des façades du corps de logis et du portail monumental de 2009 à 2011. Le salon d’honneur, décoré par les plus grands artistes du XVII. Le siècle, ainsi que l’escalier et la cour classés à l’Inventaire des monuments historiques ont fait l’objet d’une restauration de mars 2012 à juillet 2013. Le quatrième mur autrefois perdu est désormais restitué, redonnant une symétrie au lieu. Son plafond a été peint par Claude III Audran, peintre reconnu de l’époque. Ce décor, présentant des scènes de chasse, a été entièrement restauré. Le travail réalisé sur l’escalier a permis de lui redonner son décor de fausses pierres peintes, son parquet de Versailles et sa rampe en fer forgé, élément rare à l’époque. Hervé Baptiste a fait le choix du bleu nuit comme couleur de la rampe.

 

La cour d’honneur est aujourd’hui encadrée par trois murs et dispose de deux portails symétriques en ferronnerie rappelant le passage vers la bassecouret la cour des écuries, anciens lieux du domaine. Grâce au nivellement de la cour, le perron est rendu visible et les visiteurs peuvent dès à présent arpenter ce lieu dont le pavé est en grès de Fontainebleau, roche ayant notamment servie à paver les rues de Paris. Le portail monumental a retrouvé ses ornements en pierre ainsi que sa porte en bois couleur vert olive. Le choix de la couleur des fenêtres du Pavillon Vendôme s’est porté sur le jaune du Château de Versailles. Cette couleur redonne ainsi toute la grandeur à ce bâtiment.

Pavillon Vendome rénovée

Patrimoine

Le Pavillon Vendôme

9 photos

Le Parc Bich

L’aménagement du Parc Marcel Bich

Le travail, mené très en amont du projet, s’est achevé par une concertation spécifique sur le parc urbain. Les grands principes de l’Avant-Projet Sommaire ont été finalisés avec le « groupe de travail urbanisme » du Conseil de quartier. Après ce travail avec les habitants, le projet de parc urbain répond à l’idée de jardin urbain, non cloisonné, appelant à un usage diversifié et intergénérationnel. Il s’organise autour des éléments-repères ci-après :
• une trame végétale très arborée ponctuée de clairières,
• un jardin des quatre couleurs en référence à la mémoire du lieu,
• un jardin d’eau,
• des aires de jeux pour tous les âges,
• une grande prairie,
• trois parvis d’entrée,
• des parcours piétons et liaisons douces.

Le caractère historique des lieux lié à la présence des anciennes usines BIC a influencé le projet qui veut également intégrer des éléments repères ou symboles historiques, tout au long du parc :
• Le jardin des 4 couleurs :
ce lieu thématique, situé à la suite du parvis d’entrée du parc, apparaît comme une dalle de schiste striée, représentant une succession de planches végétales liées à la réalisation des couleurs (mise en scène des diverses feuillaisons et floraisons). Ce jardin aura un caractère pédagogique permettant de découvrir les teintes végétales et de faire écho aux couleurs d’encre des stylos BIC.
• L’installation d’un panneau signalétique historique (type borne historique) implanté sur le trottoir devant le portail de l’entrée principale.
• La réalisation d’une fresque historique sur l’histoire des usines BIC sur le mur pignon mitoyen du 24 Chance Milly.