Page facebook Page twitter Page Youtube

Quoi de off session : Rovski revient en duo

Culture - Publiée le 31/10/2016

Avec en ligne de mire la Quoi de Off session du Rutebeuf le 5 novembre prochain, l’espace H.Miller continue d’accompagner et de soutenir les artistes émergents.

Il faut remonter trois années en arrière pour comprendre les liens qui unissent Rovski et l’espace Henry Miller de Clichy, quand Sonia Nemirovsky jetait les bases d’une formation musicale qui n’a jamais cessé d’évoluer depuis.

Pendant 3 jours, la jeune et talentueuse Rovski y travaille sous tous les angles sa prometteuse formation en duo.

En quête d’un lieu de vie où laisser grandir son art, la Parisienne trouva un environnement propice à la création, où elle put également enregistrer ses premières maquettes. En 2015, seulement deux ans après, elle sortait La Ronde, son premier EP, et les premières scènes s’enchaînaient. Et en novembre déjà, la demoiselle revenait à Clichy pour un concert mémorable.

Rovski appartient à cette lignée des chanteurs à texte, selon l’expression consacrée. Celles et ceux pétris de cette passion si française des belles lettres, qui aiment qu’elles sonnent, mais aussi qu’elles vibrent, qu’elles résonnent, qu’elles envoûtent.

Accompagnée de la multi-instrumentiste Olive Perrusson, Rovski nous emmène sur les rivages d’un univers où l’élégance du classicisme flirte avec la sobriété d’une musique épurée. Et si la réalité froide du monde n’est jamais bien loin des rêveries de cette poétesse, la mélancolie de ses chansons garde toujours la grâce d’une sensualité lumineuse.

Après avoir répété des heures et des heures entre ces murs, Rovski remet encore l’ouvrage sur le métier, afin de préparer avec minutie sa participation à la Quoi de Off session de novembre. « C’est une chance de jouer dans d’aussi bonnes conditions. On veut vraiment que ce soit carré ! »

En résidence, l’approche est globale. Avec les moyens techniques d’un vrai concert, on précise les arrangements, les enchaînements, on expérimente les jeux de lumière, on explore les sonorités… Autant d’exigences et d’épreuves que seule la chaleur du public pourra récompenser.

Trois jours, c’est beaucoup et très peu à la fois. Juste assez pour ouvrir la grande malle des doutes et des questions, pas assez pour se forger d’inébranlables certitudes. Mais les deux artistes sont des dures, les heures défilent et elles gardent le cap. L’intuition est là pour les guider vers le vrai, le beau, le meilleur.

 

Pour voir le sublime résultat de ce travail acharné, il ne vous reste plus qu’à réserver votre soirée du samedi 5 novembre. Et longue vie à Rovski !

Retrouvez la sur scène samedi 5 novembre à 20 h au Théâtre Rutebeuf

Co-plateau avec Rovski – Welli Noël – Camille Devance

Tarif : 5 €

 


Partager cet article :