Page facebook Page twitter Page Youtube

L’activité physique est un outil thérapeutique

Santé - Publiée le 13/10/2017

La Gym Volontaire de Clichy a été la première association du Département à proposer des séances de « Gym après cancer », dès 2015. Ghislaine Achalid, éducatrice médico-sportive, nous explique tout.


Voir l'image en grandÀ qui s’adressent les cours de «Gym après cancer» ?

À toutes les personnes atteintes ou ayant été atteintes d’un cancer. L’objectif est de leur redonner confiance et le goût de l’activité physique pour qu’elles pratiquent ensuite de façon permanente et régulière. Certaines opérations laissent des séquelles, comme l’ablation du sein avec curage axillaire. Pour éviter qu’elles se disent qu’elles ne peuvent plus utiliser leur bras comme avant, on leur redonne le sentiment qu’elles en sont capables.

 

 

Comment se déroule un cours ?

Nous travaillons l’ensemble du corps en utilisant différentes techniques comme le Pilates, le stretching, le yoga, le renforcement musculaire ou la marche active. L’activité physique est un outil thérapeutique lorsqu’elle est adaptée à la personne et à sa pathologie. Le cours est aussi un lieu d’échanges où des amitiés se créent.

Quels sont les bénéfices ?

L’activité physique en général peut, dans certains cas, contribuer à réduire les conséquences directes et indirectes liées au cancer comme la mortalité et la récidive. Dans le cadre d’un traitement, la fatigue est réduite de 20 à 30 % et la perte de masse musculaire limitée. Cela permet aussi de se sentir vivant car on a des sensations dans son corps tout en contribuant à sa rééducation pour les gestes du quotidien. Et c’est le meilleur antidépresseur au monde ! De plus, « Gym après cancer » est un programme passerelle. À tout moment, les licenciés peuvent basculer de ce cours vers l’une des 77 autres activités proposées par la Gym volontaire en payant seulement la différence de cotisation, au prorata de l’année.

Ghislaine Achalid est éducatrice médico-sportive depuis près de 5 ans.
Après avoir eu un cancer du sein, elle décide de changer de vie et passer des diplômes pour se mettre au service de la santé des gens. Formée à l’art thérapie, elle intervient pour la Gym volontaire, en milieu hospitalier, en libéral à domicile et en entreprise. « Mon rôle est de trouver un chemin pour accompagner la personne de là où elle est, vers là où elle veut aller au travers du mouvement, en tenant compte de ses paramètres médicaux », résume-t-elle.

 

 

 

 

 

Contact : Gym Volontaire de Clichy
Tarif : 80 euros l’année
www.gvdeclichy.fr


Partager cet article :