Page facebook Page twitter Page Youtube

Ecole des femmes : " elles apprennent l'autonomie"

Actualité - Publiée le 08/03/2018

L’établissement est partie prenant de la semaine des droits des femmes. Elle a ouvert en septembre et compte 70 inscrites.

Elles sont moldave, thaïlandaise, espagnole, congolaise, colombienne, géorgienne, algérienne ou encore iranienne…. Des nationalités différentes mais un point commun : se perfectionner en français. Ce jeudi, une quinzaine de femmes suit des cours de français langue étrangère (FLE) à la Maison des associations : « Le problème quand vous ne maîtrisez pas la langue, c’est l’isolement. On travaille de manière pragmatique, autour de mises en situation, par niveau. Elles gagnent en confiance et apprennent à connaître nos coutumes », explique Maryse Désert, professeure de FLE. Il existe 4 niveaux de français et les apprenantes ont la possibilité de passer le DELF (Diplôme d’études de langue française) reconnu par le ministère de l’Éducation nationale.

Voir l'image en grand Isabelle Russo, directive exécutive
 Isabelle Russo,
Directrice exécutive

 

L’École française des femmes, ouverte à toutes, a été fondée par l’Institut des Hauts de Seine. L’adhésion est de 15 euros par an, gratuite pour les bénéficiaires du RSA. « Nous sommes subventionnés par le Département des Hauts-de-Seine. 5 écoles existent dans le 92. À Clichy, les élèves sont très motivées et suivent rigoureusement les cours », souligne Isabelle Russo, directrice exécutive. L’école propose aussi des cours de culture générale, d’informatique avec 92 Médias et un accompagnement vers l’emploi.

 

Voir l'image en grand

 

 

Diana, 28 ans, de Moldavie, à Clichy depuis 10 ans
« Je suis venue pour améliorer mon français. Je suis agent d’accueil. En parlant mieux français, je me sociabilise, je parle plus avec les gens, j’enrichis ma grammaire. »

 

 

 

 

Voir l'image en grandDenise, 47 ans, du République démocratique du Congo, en France depuis 15 ans
« Je suis polyvalente dans une maison de retraite et l’on me demande de noter ce qui se passe dans la journée dans un carnet. Je faisais trop de fautes à l’écrit. Je voulais perfectionner mon français. »

 

 

 

 

 

 

Contact : École française des femmes - Clichy : 06 59 59 09 88

Partager cet article :