Page facebook Page twitter Page Youtube

La Locandiera

Rutebeuf

Vendredi 25 janvier 2019 20h30 - On vous emmène à Paris ! - Salle Richelieu de la Comédie-Française
Tarif : 42 €
Durée : environ 2h

Voir l'image en grand Crédit photo : © Christophe Raynaud de Lage« Je n’ai peint nulle part ailleurs une femme plus séduisante, plus dangereuse que celle-ci », prévient Goldoni dans sa préface à La Locandiera. Avec Mirandolina, il crée l’un des premiers rôles-titres féminins dans l’histoire de la comédie italienne, relevant de surcroît de l’emploi des servantes. Assurément, cette femme d’esprit a un charme naturel redoutable auquel succombent les voyageurs qui séjournent dans son auberge, notamment un comte et un marquis. Mais leur concurrence est bientôt perturbée par la présence d’un chevalier dont la misogynie et les manières sauvages agacent la jeune femme et aiguisent sa sensibilité : elle n’aura d’autre rêve que de conquérir son coeur et d’assouvir ainsi son propre désir de vengeance.

« Sirène enchanteresse » au caractère frivole, héroïne d’une pièce féministe a-t-on pu dire, la Locandiera outrepasse toutefois ces catégories. Entre l’incarnation du verbe avoir (le Comte, qui a acheté son titre) et celle du verbe être (le Chevalier), Mirandolina affirme le concept de liberté, la réussite par le travail : elle incarne le verbe faire, comme l’explique Myriam Tanant qui signait ici sa dernière traduction.

Dans le prolongement d’un compagnonnage initié en 1986 avec la Troupe qu’il met ici en scène pour la neuvième fois, Alain Françon révèle la grâce incomparable de cette oeuvre qui tient à la fois de la complexité des sentiments, des classes sociales et des genres.

De Carlo Goldoni
Mise en scène : Alain Françon

Avec Florence Viala, Coraly Zahonero, Françoise Gillard, Clotilde de Bayser, Laurent Stocker, Michel Vuillermoz, Hervé Pierre, Stéphane Varupenne et Noam Morgensztern


Traduction : Myriam Tanant
Scénographie : Jacques Gabel
Costumes : Renato Bianchi
Lumières : Joël Hourbeigt
Musique originale : Marie-Jeanne Séréro
Son : Léonard Françon
Dramaturgie et assistanat à la mise en scène : David Tuaillon


 Tarif : 42 €
Durée : environ 2h


 

Salle Richelieu de la Comédie-Française
1, place Colette - 75001 Paris



Partager cet article :