Budget 2019 : constance et vigilance

Budget 2019 : constance et vigilance

Le budget primitif a été adopté le 21 décembre. Malgré des contraintes de baisses de dotations qui se montent à 6 millions d’€ depuis trois ans, la Municipalité conserve le cap, propose de nouveaux projets et maintient son développement en faveur des services publics, sans hausse des tarifs municipaux en 2019.

Budget primitif 2019

Voir l'image en grandEn application du principe de constance, le budget primitif 2019 prévoit de :

  • Ne pas augmenter la pression fiscale
  • Ne pas augmenter les tarifs municipaux
  • Maîtriser la progression des dépenses de fonctionnement
  • Dégager un taux d’épargne brute suffisant pour abonder l’investissement
  • Dépasser les 100 millions d’€ d’investissement promis par la Municipalité
  • Sécuriser l’action financière de la commune en provisionnant certains risques
  • Poursuivre le désendettement de la Ville en 2019

En application du principe de vigilance, l’équilibre du budget primitif 2019 prend en compte :

  • Les incertitudes concernant les futures réformes fiscales prévues par le Gouvernement (affectation du produit de la taxe d’habitation de nouveau en débat) 
  • La poursuite de la baisse des dotations et compensations de l’Etat 
  • Le coût des transferts et de la construction de l’Etablissement Public Territorial (EPT) et de la Métropole du Grand Paris (MGP).

Quel est le budget de la Ville ?

Voir l'image en grandMaîtrise et anticipation

S'engager, dans un contrat défini avec l'Etat, à ne pas augmenter les dépenses de fonctionnement de plus de 1,2 % :

  • +0 ,6% de dépenses de personnel
  • +0,5% dépenses courantes

Dégager de l’épargne brute : Objectif de 12% en 2019

Un Etat qui se désengage

L’Etat poursuit inexorablement la baisse des dotations et compensations qu’il attribue aux communes. En 2019, ce sont 393 000 € de DGF que la Ville ne percevra pas. Depuis le début du mandat, cela représente une perte de 6 millions d’€ !

Ce que la mairie dépense chaque année pour les Clichois

Voir l'image en grand

En 2019, la Municipalité consacrera, par exemple, 24% de son budget à l’éducation, l'enfance et la jeunesse. 

Toujours plus d'aides pour ceux qui en ont le plus besoin

La Municipalité vient en aide à ceux qui en ont le plus besoin. Malgré les contraintes budgétaires, la subvention à destination du CCAS (1,56 M€) a été reconduite à l'identique en 2019. La Municipalité met en place chaque année de nouveaux services.

  • Aides aux séjours découverte pour les collégiens et lycéens > Coût estimé : 80 000 € par an
  • Epicerie sociale : 155 bénéficiaires > Coût : 23 228 € par an
  • Aides supplémentaires apportées aux étudiants > Coût : 100 000 € par an
  • Aide sociale et soutien aux familles > Coût : 129 947 € par an
  • Aides supplémentaires pour les gardes d’enfant à domicile et les gardes de jeunes enfants > Coût : 400 000 € par an
  • Dispositif de réussite éducative > Coût : 200 577 € par an
  • Soutien aux seniors : aide alimentaire, chauffage, portage repas…> Coût : 44 000 € par an
  • Poursuite du dispositif MobiClichy lancé en 2016. Nombre de seniors accompagnés : augmentation de 27% entre 2017 et 2018 > Coût : 90 000 € par an
  • De même, l’enveloppe destinée au versement des subventions aux associations a été sanctuarisée à hauteur de 3,1 M€

Le coût réel des services pour la ville

Les crèches

Ce qu’une famille dépense en moyenne : 2 854 € / an et par enfant > Ce que cela coûte à la Ville : 9 600 € / an et par enfant

Les accueils de loisirs 

Ce qu’une famille dépense en moyenne : 4,90 € / journée d’accueil > Ce que cela coûte à la Ville : 42 € / journée d’accueil

Les médiathèques

Ce qu’une famille dépense en moyenne : 0 € / usager > Ce que cela coûte à la Ville : 232 € / usager

La restauration scolaire

Ce qu’une famille dépense en moyenne : 3 € / repas > Ce que cela coûte à la Ville : 10 € / repas

Le Conservatoire Léon Delibes

Ce qu’une famille dépense en moyenne : 85 € / adhérent > Ce que cela coûte à la Ville : 2 156 € / adhérent

La piscine Gérard Durant

Ce qu’une famille dépense en moyenne : 1,30 € / entrée > Ce que cela coûte à la Ville : 16,70 € / entrée

Le cinéma Rutebeuf

Ce qu’une famille dépense en moyenne : 4,35 €/entrée > Ce que cela coûte à la Ville : 10,60 € / entrée

Le théâtre Rutebeuf

Ce qu’une famille dépense en moyenne : 11,60 € / usager / spectacle > Ce que cela coûte à la Ville : 95 € / usager/spectacle

Le Pavillon Vendôme

Ce qu’une famille dépense en moyenne : 2,33 € / atelier beaux arts > Ce que cela coûte à la Ville : 39,72 € / atelier beaux arts

Projets 2019 : Clichy se transforme durablement et sereinement

En 2019, les Clichois verront débuter de nombreux grands projets comme une nouvelle médiathèque, rue Léon Blum, et un nouveau complexe sportif et culturel !

Voir l'image en grand