Quartier du Bac : Clichy innove avec un téléphérique à gravats

Quartier du Bac : Clichy innove avec un téléphérique à gravats

C’est une première unique en France ! Pour évacuer les terres issues des travaux de terrassement du futur immeuble de bureaux Black, rue Pierre Bérégovoy, l’aménageur Citallios et la Municipalité ont choisi une innovation made in France : un téléphérique urbain de déblaiement.

Les objectifs du projet

  • Désenclaver le quartier
  • Développer des programmes immobiliers à vocation résidentielle et économique
  • Réaliser des équipements publics pour soutenir le développement social et culturel
  • Créer un environnement porteur d’une meilleure qualité de vie urbaine
  • Résorber l’habitat privé dégradé

Les chiffres clés

  • 5 ha pour un parc urbain
  • environ 1 000 nouveaux logements
  • 4 000 m2 de commerces
  • 66 000 m2 de bureaux
  • 12 900 m2 à vocation industrielle
  • 4 000 m2 pour un hôtel
  • 4 équipements publics

 

Le site "du plateau"

Voir l'image en grandCe terrain de l’ancienne usine à gaz de la Ville, représente 20 000 m2 actuellement occupés par divers bâtiments aujourd’hui vides.

Pour réaliser le programme de bureaux de plus de 45 000 m2, il faut d’une part démolir les constructions existantes et d’autre part effectuer le terrassement du site sur une hauteur de 8 m.

En effet, situé à 6 m au-dessus du niveau de la rue Pierre Bérégovoy, il s’agit de le ramener à hauteur de rue et de creuser 2 m supplémentaires pour réaliser les fondations des futurs bâtiments.

Un important programme immobilier de bureaux

Un système d’évacuation des terres

Rémy Muzeau, maire de Clichy, soucieux du bien-être des habitants et des salariés, ne souhaitait pas l’évacuation des terres par voie routière : il aurait fallu une rotation de 80 camions par jour !

Voir l'image en grand

Une solution innovante a donc été retenue par CITALLIOS, l’aménageur. Les gravats seront évacués par voie fluviale grâce à la mise en oeuvre d’une installation temporaire de transport par câble aérien, sur une durée prévisionnelle de 17 mois, reliant le chantier aux péniches stationnées sur les berges de la Seine le long du quai de Clichy.

C’est ainsi environ 200 tonnes de terres par heure qui seront évacuées par voie fluviale : une première en France ! 

Première phase : travaux préparatoires au montage du téléphérique

De janvier à avril 2019 

Voir l'image en grand

Planning prévisionnel 

Montage Pylône P3 – COUPURE RD1 uniquement :

  • Nuit du mercredi 13-03-2019 au jeudi 14-03-2019 ;
  • Nuit du jeudi 14-03-2019 au vendredi 15-03-2019 ;
  • Nuit du lundi 18-03-2019 au mardi 19-03-2019 (date secours 1) ;
  • Nuit du mardi 19-03-2019 au mercredi 20-03-2019 (date secours 2).

Déroulage des câbles de stabilisation entre les pylônes P3 et P2 + P2 et P1 - COUPURE RD1 + rue G. EIFFEL :

  • Nuit du lundi 15-04-2019 au mardi 16-04-2019 ;

Déroulage des câblettes Ø10 - COUPURE RD1 + rue G. EIFFEL + trafic fluvial :

  • Dimanche 21-04-2019 ;
  • Lundi 22-04-2019 (date secours 1);
  • Dimanche 28-04-2019 (date secours 2) ;
  • Mercredi 08-05-2019 ;
  • Dimanche 12-05-2019 (date secours 1).

 

Un chantier respectueux de l'environnement

  • Recours au transport fluvial pour l’évacuation des déblais, un mode alternatif qui réduit les nuisances pour les riverains et l’environnement (congestion routière, pollution atmosphérique, bruit...)
  • Utilisation minimum des camions nécessaire pour les déblais issus notamment des démolitions, pour l’installation de la plateforme du téléphérique
  • Lutte contre les émanations de poussière : lave roue des camions, brumisateur et arrosage manuel des zones de déconstruction avec la prise en compte du vent, arrêt des travaux par vents forts
  • Limitation des nuisances sonores : contrôle par sonomètre pour vérifier que les seuils réglementaires sont respectés
  • Remise en état des voiries avoisinantes De plus, le site sera gardienné, même en dehors des heures de travaux et CITALLIOS s’engage à faire respecter la charte de chantier faibles nuisances