Le bus santé femmes fait escale à Clichy

Le bus santé femmes fait escale à Clichy

Santé - Publié le 14 novembre 2019
Bus santé femmes Clichy
Le jeudi 28 novembre, le Bus Santé Femmes fait étape dans notre ville pour venir à la rencontre des Clichoises les plus isolées et leur proposer des consultations médicales. Des conseils d’ordre juridique ainsi qu’une écoute psychologique sont également dispensés gratuitement et sans rendez-vous.

Réservé aux femmes. Le Bus Santé Femmes pour la prévention santé et le bien-être des femmes accueille les Clichoises. Pour rompre la solitude et créer du lien social, le Bus, véritable antenne mobile de prévention santé, stationne à Clichy place des Frères Lumière le jeudi 28 novembre de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30. Partant du constat que de nombreuses femmes n’ont pas accès à la prévention et à l’information sur la santé du fait de la méconnaissance des dispositifs existants, d’empêchements personnels ou familiaux ou du fait de leur vulnérabilité, le Bus itinérant permet d’accompagner et de suivre les femmes isolées.

Une psychologue et un avocat


Chaque femme qui le désire peut venir au Bus gratuitement et sans rendez-vous. Elle est reçue par une équipe médicale composée de professionnels de santé qui répond à ses besoins spécifiques.
La prévention santé est l’un des piliers du dispositif qui propose des entretiens autour de la médecine générale, de la contraception et des dépistages (auditif, visuel ou du cholestérol).
Une psychologue est également à l’écoute des femmes pour mener des entretiens individuels et évoquer les tracas du quotidien qui peuvent se révéler handicapants en cas d’isolement. Un chargé de prévention les accueille aussi pour parler de la prévention des violences faites aux femmes, de
la parentalité ou encore du harcèlement. Un avocat répond aux questions concernant l’accès au droit et prodigue des conseils juridiques.

En faveur des femmes vulnérables

Ce dispositif innovant et inauguré le 26 novembre par les Présidents de Départements, Patrick Devedjian et Pierre Bédier, Catherine Guillouard, Présidente-Directrice générale du groupe RATP et Valérie Pécresse, Présidente de la région Île-de-France, a été créé par l’Institut des Hauts-de-Seine en partenariat avec la RATP et financé par les départements des Hauts-de-Seine, des Yvelines et la Région Île-de-France. Il a pour ambition de créer un véritable écosystème en faveur des femmes vulnérables. Le Conseil national de l’Ordre des médecins et l’Ordre national des avocats des Hauts-de-Seine sont également associés au projet.


Localisation

Pages associées