Les 30 ans des droits de l'enfant

Les 30 ans des droits de l'enfant

Jeunesse - Publié le 15 novembre 2019
Droits de l'enfant
Clichy Actus donne la parole aux élus du CCJ.
Le 20 novembre 2019, nous sommes fiers de célébrer avec l’ensemble des Clichois, le 30e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. Nous avons voulu comprendre ce que nous apportent ces droits et ce que nous aimerions améliorer lorsque nous serons adultes. Nous nous sommes interrogés sur nos 10 droits fondamentaux.

1. DROIT À L’IDENTITÉ

Nous aimons être appelés par notre prénom, porter le nom de famille de nos parents, avoir une nationalité. Nous aimons avoir une histoire, celle de nos parents et de nos grands-parents.
Si nous étions adultes, nous aimerions que chaque enfant puisse avoir une identité, être inscrit sur le registre de l’état civil de son pays et qu’il soit reconnu par ses parents.


2. LE DROIT À UNE FAMILLE

Nous aimons connaître notre histoire. Nous aimons savoir que si nous n’allons pas bien, nos parents, frères, sœurs seront là pour nous aider. Nous aimons avoir la possibilité d’être adopté si nos parents ne sont plus là.
Si nous étions adultes, nous aimerions que tous les enfants puissent grandir avec leurs parents et qu’ils ne soient plus séparés par les guerres ou la pauvreté.

3. DROIT À LA NON-DISCRIMINATION

Que l’on soit grand ou petit, fille ou garçon, en situation de handicap, pauvre, riche, malade ou en bonne santé, nous aimons avoir le droit d’être différents les uns des autres, sans être jugés.
Si nous étions adultes, nous réduirions les inégalités afin de ne pas créer des injustices.

4. DROIT D’ÊTRE SOIGNÉ ET DE GRANDIR EN BONNE SANTÉ

Nous aimons avoir le droit d’avoir des soins si nous sommes malades, d’aider les gens qui sont malades, d’aller chez le médecin.
Si nous étions adultes, nous aimerions engager plus d’infirmiers et de médecins dans les hôpitaux.

5. DROIT À L’ÉDUCATION

Nous aimons apprendre à compter, écrire et lire, développer notre culture générale.
Si nous étions adultes, nous aimerions que tous les enfants du monde soient instruits et que dans nos écoles, collèges et lycées, on puisse imposer des règles de comportement.

6. DROIT AUX LOISIRS

Nous aimons nous amuser dans les squares, prendre un livre, écouter de la musique, rigoler avec nos amis. Si nous étions adultes, nous aimerions que les enfants du monde entier puissent aller jouer en toute sérénité.

7. DROIT À LA PROTECTION

Nous aimons vivre en sécurité, entourés de notre famille, être protégés
par des lois contre la maltraitance
des enfants.
Si nous étions adultes, nous aimerions offrir un espace sécurisé où les enfants et les jeunes pourraient se réunir quand ils le souhaitent, sans avoir peur.

8. DROIT À LA PARTICIPATION

Nous aimons avoir le droit de nous exprimer, choisir, donner un avis, nous impliquer dans notre ville. Si nous étions adultes, nous aimerions que les jeunes soient écoutés notamment sur l’écologie.

9. DROIT À L’INFORMATION


Nous aimons pouvoir avoir accès à toutes les informations, sur notre smartphone, dans les livres, en regardant la télévision.
Si nous étions adultes, nous aimerions que les jeunes soient plus protégés des mauvaises informations et des réseaux sociaux qui peuvent les mettre dans des situations dangereuses.

10. DROIT AU BIEN-ÊTRE

Nous aimons avoir la possibilité de grandir dans un pays en paix.
Si nous étions adultes, nous aimerions que les guerres cessent pour que tous les enfants aient la chance de pouvoir vivre et grandir normalement, pas au milieu des bombes et des batailles, pas en tant qu’esclaves, pas en tant que travailleurs mineurs.