Le conservatoire et les Beaux arts... à la maison !

Le conservatoire et les Beaux arts... à la maison !

Culture - Publié le 4 mai 2020
Conservatoire Leo Delibes Clichy
Si le conservatoire Léo Delibes et les ateliers Beaux arts ont fermé leurs portes pour cause de confinement, l'activité artistique qui animait ces lieux ne s'est pas arrêtée pour autant ! Musique, danse, chant, théâtre, dessin : tous les professeurs ont eu à cœur de maintenir un lien avec leurs élèves et de leur apporter un peu d'évasion. Petit aperçu...

Olga, professeure de comédie musicale

Mes élèves ont entre 7 et 17 ans. C'était très important qu'ils continuent à chanter, que tout ne s'arrête pas pour eux d'un coup. Je leur ai donné par exemple une rétrospective à réaliser sur Michel Legrand, chacun à sa façon. Ils m'envoient une vidéo, je les entends chanter, je les vois faire, je peux corriger le geste. Je leur propose également des tutoriels (sur la respiration ou le travail de l'oreille par exemple), ou encore des exercices plus ludiques, comme des apprentissages de canons ou de rythmes corporels. Nous allons essayer de monter un projet collectif tous ensemble, à distance : un montage de la chanson Recette pour un cake d'amour de Michel Legrand... Ça peut être drôle !

Olga propose dans cette vidéo d'apprendre une chanson enfantine en canon Yo Ma Yo Masari, composée par Jos Wuytack.

Évelyne, professeure de danse contemporaine

J'ai une dizaine de classes, mes élèves ont entre 7 et 22 ans environ. J'ai voulu garder un lien avec elles, c'était évident. Je me suis également dit qu'un petit peu d'activité physique leur apporterait peut-être une bulle d'oxygène, comme un intermède ! Je leur ai proposé plusieurs choses différentes : des vidéos pour développer leur culture chorégraphique, des enregistrements audio qui sont des sortes de "dictées corporelles", des cours par visio-conférence. Je leur ai également demandé de monter des petits solo, et j'en ai fait un montage vidéo que nous allons présenter à "Clichy a du talent confiné " !

Marion, professeure de piano

J'enseigne le piano à des élèves qui ont entre 7 et 20 ans. Ils m'envoient leurs morceaux, leurs questions par vidéo essentiellement. De mon côté je les aide dans leur interprétation, je les guide sur des aspects plus techniques. Et s'il y a besoin, je joue moi-même la partition, en me filmant. Car l'écoute et le mimétisme sont primordiaux dans la pédagogie musicale. Également, j'ai enregistré un duo "spécial confinement" avec une professeure de violon, pour montrer que la musique continue et apporter un peu de détente à mes élèves (et à leur famille) ! La musique est faite de partages et de contacts : entre l'instrumentiste et un public, un élève ou d'autres musiciens. C'est sûr, sans ce contact direct il manque quelque chose... Mais vu les circonstances, je suis déjà heureuse d'avoir pu mettre en place ce suivi.

Marion André a enregistré en duo avec Marie-Alix Grenier, professeure de violon au Conservatoire, une interprétation du célèbre Lac des Cygnes

Fabrice, professeur de trompette

Je suis resté en contact avec mes élèves, de manière collective et individuelle. Le suivi de groupe est l'occasion de proposer des exercices ludiques. Le suivi individualisé permet de travailler des aspects plus précis, adaptés au niveau de chacun. Ils m'envoient leurs morceaux et je réponds soit par téléphone, mail ou vidéo (si je souhaite montrer un exemple). Mon plus jeune élève a 9 ans. Il a très bien accroché avec cette méthode. Mes élèves adultes, eux, n'auront jamais autant joué que pendant le confinement, car il ont du temps ! Au bout d'un mois, on sent que chacun a trouvé ses marques (y compris moi). Le travail devient vraiment de qualité.

Cours de cornet à pistons par Fabrice Martinez, professeur de trompette au Conservatoire de Clichy, avec son élève, Pablo, 9 ans.

Mélanie, Julie et Laura, musiciennes intervenantes

Nous travaillons à la fois au conservatoire et dans les écoles de la Ville pour de l'éveil musical entre autres. Nous avons notamment proposé des "murs de contenus" sur lesquels on peut compiler des vidéos, des partitions, des paroles de chanson, des liens, etc. C'est assez attractif comme support. Même s'il existe des vidéos très bien faites sur Internet, il est important d'essayer de garder un lien plus personnalisé, en rapport direct avec les projets en cours.

Julie, musicienne intervenante, propose notamment à ses élèves, via son mur de contenu (padlet), la comptine "Ai kai, poisson japonnais".

Federico, professeur de dessin

Quand le confinement a débuté, j'allais commencer le cours de "modèle vivant". Je souhaitais garder le lien aussi bien avec mes élèves qu'avec les modèles, mais en ligne ! Il fallait juste trouver la bonne façon de faire et travailler autrement... J'ai donc décidé de créer des tutoriels vidéos, sur la technique du portrait. Je me suis filmé en train de dessiner ces modèles. J'y ai également ajouté des propos sur la théorie du dessin, l'histoire de l'art, les techniques et matériaux. Le tout a donné un très long tutoriel que j'ai découpé en trois parties !

Federico a découpé son tutoriel sur le portrait en 3 parties : la théorie, les matériaux, la pratique. Découvrez ci-dessous celui consacré à la pratique :

LE PORTRAIT AU CRAYON 1.3 - LA PRATIQUE from Federico Fierro on Vimeo.