Romain Barbier, Alias Skal, au souffle de l'Afrique

Romain Barbier, Alias Skal, au souffle de l'Afrique

Vie citoyenne - Publié le 17 février 2021
Skal
Romain Barbier est Clichois depuis 2015. Il y a deux ans, le musicien sortait un premier EP aux sonorités pop et africaines. Clichy actus lui avait, alors, consacré un article. Par ce biais, il a croisé la route d'autres musiciens. Un nouveau 8 titres vient de sortir.

Romain Barbier, alias Skal, porte dorénavant le wax, traditionnel tissu africain. Il est content d’échanger avec l’équipe du Clichy actus : « Quand l’article est paru en avril 2019, une semaine après, j’ai été contacté par un musicien clichois, Gilles Sonnois, bassiste qui avait lu que je cherchais d’autres musiciens. Il m’a fait rencontrer d’autres artistes, dont la plupart vit à Clichy ».

L’effet « réseau local » a fonctionné à merveille. Trois autres musiciens, Romain Molist aux claviers, Pascal Bost, à la batterie, Dylan Braz à la guitare, et Fran, une choriste sont venus compléter le duo. « J’avais déjà composé 4 titres, j’ai complété avec des morceaux à la résonance plus africaine. J’ai vécu 5 ans au Cameroun. J’ai fait un featuring avec le rappeur, Lunik Grio’, qui a d’ailleurs été en finale de La France a un incroyable talent. »

Skal et Lunik Grio’ ont composé un clip, qui, en quatre mois, a dépassé les 70 000 vues. « Ngueha oh » - le nom du morceau en langue bassa – est une invitation à découvrir le continent africain : « On parle souvent de l’Afrique pour ses tourments politiques, moi j’avais envie de donner une image positive. Je crois que l’on a besoin de cela en ce moment ».

Dès que les lieux culturels rouvriront, Romain Barbier reprendra la route des salles de spectacle avec son groupe de musiciens et poursuivra ses répétitions à l’espace Henry Miller.