Toutes les actualités

Guerre aux rats au parc Mozart

Environnement - Publié le 12 mai 2021
dératisation au parc Mozart
La société de dératisation Truly Nolen a effectué plusieurs passages au parc Mozart, au soulagement des riverains.

Jeudi 6 mai, la guerre aux rats est déclarée. C’est sous une pluie battante que Michel Bandobasu, employé de la société d’extermination de nuisibles Truly Nolen, a ouvert les hostilités au parc Mozart. Il a méthodiquement déployé ses armes : des postes d’appâts empoisonnés. Dans ces petites boîtes, hors de portée des chiens ou des enfants, se trouve une dose de poison fatale pour les rats.

Une opération prévue dans le cadre des campagnes régulières de dératisation de la Ville arrivant à point nommé dans ce parc où « il y a une forte végétation, des buissons bas, un pont de bois qui les couvrent : pour les rats, c’est idéal pour nicher », analyse le dératiseur. « Mais nos plus gros ennemis, ce sont les déchets. Ils sont plus appétissants que nos appâts… » Car les rats ne viennent pas de nulle part ; ils se nourrissent des détritus que certains laissent traîner, ou du pain jeté aux pigeons. « On retrouve aussi régulièrement des restes de repas abandonnés près des bancs », déplore le service Hygiène et Salubrité de la Ville. « On peut dératiser, mais il faut également que les incivilités s’arrêtent. »

C’est pourquoi depuis 2016, la Ville organise quatre campagnes annuelles de dératisation des parcs et autres sites sensibles, ainsi que quatre autres pour les réseaux d’assainissement et les berges. De plus, des panneaux ont été installés, rappelant de garder l’espace public propre pour limiter la prolifération des rongeurs. Durant le mois de mai, la société a effectué plusieurs passages dans les parcs Mozart et Salengro pour s’assurer de réduire au mieux la population de rats.

dératisation

Haut de page