Toutes les actualités

Hors normes, pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Entreprise - Publié le 4 juin 2021
Hors normes
Des entreprises clichoises se sont portées volontaires pour vendre des paniers de fruits et légumes « hors normes », considérés comme invendables dans les circuits traditionnels de distribution.

Les paniers vendus proviennent de l’entreprise Hors Normes, qui récupère des fruits et légumes bios dits « hors normes » - c’est-à-dire un peu abîmés, trop petits ou biscornus - et les propose à la vente.
« C’est parti d’un constat étonnant : 20 % de tout ce qui est produit par la chaîne alimentaire est perdu et, en matière de fruits et légumes, cela peut monter à 25 % », explique Sven Ripoche, un des fondateurs de la société.

Ces fruits et légumes qui n’adhèrent pas aux standards de consommation, Hors Normes les rachète auprès d’une quinzaine de producteurs bio implantés en France. Une entreprise solidaire et constitue les paniers. Ils sont ensuite proposés à la vente, « 25 à 40 % moins chers que dans le commerce ».

Après avoir développé son activité à Paris, la jeune société dispose, maintenant, de quatre points de collecte à Clichy, auprès de commerçants partenaires, engagés dans cette démarche anti-gaspi :

« Nous avons reçu un très bon accueil des Clichois.Nous distribuons des paniers de 2 à 8 kilos, en général le jeudi et le vendredi. Nous sommes d’ailleurs à la recherche de nouveaux points de collecte pour augmenter notre diffusion de paniers. »

Parmi ces points de collecte, il y a le restaurant Yellow Bird. Grégory Noleo, le gérant, reçoit les paniers le jeudi après-midi : « Nous avons adhéré tout de suite à leur concept qui est similaire à celui que nous proposons : des produits frais et du bio. C’est utile et intéressant. Et cela nous offre aussi une autre visibilité. »

Actuellement, à Clichy, Hors Normes distribue 50 paniers par semaine.

Haut de page