Parc Roger Salengro

 

A la fin du XIXème siècle, madame Denain, veuve de Léo Delibes, loue à la ville de grands terrains situés de part et d'autre de la rue Villeneuve.

Une portion est utilisée pour la construction de l'actuelle maison des associations, l'essentiel est transformé en un jardin public, à partir de 1897, sous la direction de l'architecte-voyer Bertrand Sincholles.

Le parc, agrandi à 24 000 m² , est inauguré en 1910. Il a pris le nom de " Denain ", nom de la mère de Mme Léo-Delibes, sociétaire de la Comédie française (1826-1892). En 1937, c'est Roger Salengro qui est honoré.

Le ministre du Front populaire, victime des calomnies de l'extrême droite, s'est suicidé le 18 novembre 1936. Une délégation municipale se rend à Lille, dont Roger Salengro était maire.

A son retour, dès le début de l'année suivante, la ville de Clichy honore sa mémoire par ce changement de nom.

Dès la première inauguration, en 1897, le parc est aménagé avec un pavillon de gardien.
En 1910, il est agrémenté de statues : la leçon de couture, de Frédéric Tourte, a été offerte par le Conseil général, le baiser du soleil à la terre endormie et les Nymphéas, acquis par la municipalité entre 1908 et 1910.