Des travaux de forage pour utiliser l'eau du sous-sol

Des travaux de forage pour utiliser l'eau du sous-sol

Urbanisme - Publié le 18 juin 2020
Chauffage urbain
CEVE va procéder cet été à un forage afin d’aller puiser de l’eau dans la nappe phréatique pour la chaufferie et le réseau de chauffage, et ainsi économiser l’eau potable provenant du réseau de ville.

Le délégataire de service public CÉVE (Clichy Énergie Verte) va procéder à un forage sur le terrain de la chaufferie de la rue Fournier, afin de puiser l’eau de la nappe phréatique pour alimenter la chaufferie et le réseau de chaleur qui consomment de l’eau potable. CÉVE a décidé, en concertation avec la Ville de Clichy, d’utiliser cette technique innovante de récupération de l’eau du sous-sol. L'étude de faisabilité, réalisée fin 2019, a confirmé le potentiel de la ressource en eau contenue dans les sables de l’Yprésien (étage de l’éocène, ère tertiaire). Ainsi, des travaux débuteront cet été (la date exacte reste à définir) dans la cour de la chaufferie du 21, rue Fournier pour creuser un puits profond de 70 mètres et pouvoir remonter l’eau présente dans le sous-sol.

Diminuer la consommation des ressources d'eau potable de la ville

Utiliser l’eau présente dans la nappe phréatique pour le réseau de chauffage permet de diminuer la consommation des ressources d’eau potable de Clichy et de toute l’Île-de-France. Un traitement membranaire, dit d’osmose in-verse sera mis en place par CÉVE afin de rendre l’eau produite par le forage conforme à la qualité attendue.

Les travaux seront terminés en novembre. Pour rappel, la Ville de Clichy dispose depuis plus de 50 ans d’un réseau de chaleur sur son territoire, alimentant les copropriétés, équipements municipaux, les logements sociaux et les établissements de santé comme l’Hôpital Beaujon en chauffage et eau chaude sanitaire. Ce moyen de chauffage vertueux, alimenté à plus de 50% par des énergies renouvelables et de récupération (biomasse, valorisation énergétique des déchets ménagers) distribue de la chaleur majoritairement acheminée sous forme de vapeur d’eau, par le biais de canalisations présentes à environ un mètre de profondeur sous la voie publique.

Liens utiles