Le service médiation labellisé : une première en France

Le service médiation labellisé : une première en France

Sécurité - Publié le 9 juillet 2019
service médiation clichy certification afnor
Le 6 juin, le service médiation de la ville est devenu le premier service municipal de France à obtenir une certification AFNOR. Une fierté pour la Municipalité et pour les Clichois.

Voir l'image en grand Rémi Muzeau, Maire de Clichy, Patrice Pinard, adjoint au maire à la sécurité publique et à la prévention, entourés des membres du service médiation.

La certification AFAQ Médiation Sociale norme XP X60-600 a été attribuée par l’AFNOR au mois de juin au service médiation sociale de Clichy. Il est aujourd’hui le premier service de France à être labellisé et reconnu par l’AFNOR, association qui anime et coordonne le processus d’élaboration des normes. Pour Patrice Pinard, adjoint au Maire en charge de la sécurité publique et à la prévention : « C’est d’abord un gage de qualité et de professionnalisme, le travail de nos médiateurs devient une référence pour les autres villes. Et c’est aussi et surtout une fierté clichoise ». À Clichy, 14 médiateurs interviennent en journée aux abords des établissements scolaires. Leurs missions : détecter les adolescents en souffrance, le cyber harcèlement, rappeler la loi, prévenir les risques mais aussi désamorcer les conflits par le dialogue.

DES PROJETS INNOVANTS


« C’est un travail de terrain quotidien et sur la durée. Il est plus simple d’être là et de se rendre compte du changement de comportement d’un jeune de 13 ans quand on le connaît depuis ses 8 ans », explique Patrice Pinard. Cette réussite est due à la mise en place de multiples projets : les Journées de la sécurité intérieure, les jeunes y comprennent le métier de ceux qui assurent leur sécurité au quotidien. Le projet PHARE qui donne une tournure éducative à l’exclusion des élèves de leur établissement, sans qu’ils ne se retrouvent livrés à eux-mêmes et qu’ils ne basculent vers la délinquance. Et une nouveauté depuis 2015, les procès reconstitués joués par les collégiens et encadrés par les médiateurs.

UN TRAVAIL DE LONGUE HALEINE


Les médiateurs interviennent au niveau infra pénal, sans pouvoir coercitif. « Les services de police et la médiation sont les deux jambes d’une ville en paix. C’est une chaîne complète de la prévention à la sécurité. Ce service est désormais indispensable pour avoir un oeil attentif sur les jeunes », souligne Patrice Pinard. La médiation sociale se structure et se professionnalise à Clichy depuis 2015. Un budget de 600 000 € lui est accordé. « Le service existait sous l’ancienne Municipalité, il est désormais rationalisé, c’est comme cela que l’on obtient ces résultats exemplaires », conclut l’élu.

Voir l'image en grand Thierry Lorent et Christophe Dartois

3 QUESTIONS À : CHRISTOPHE DARTOIS (À DROITE) ET THIERRY LORENT (À GAUCHE), RESPONSABLE ET RESPONSABLE ADJOINT DU SERVICE MÉDIATION

Quelles sont vos missions ?

Nous sommes une oreille attentive pour les jeunes, ils se livrent à nous et on les aide au mieux. À Clichy il y a près de 10 000 élèves, c’est beaucoup de travail, la prévention est primordiale.

Quels sont les problèmes rencontrés le plus souvent ?

Les réseaux sociaux génèrent beaucoup de conflits et sont mal utilisés. Il y a des dérives à cause des photos et vidéos partagées. On leur apprend à ne pas faire confiance à tout le monde, à rester vigilants et à en parler.

Que représente cette certification ?

Un gage de professionnalisme. Cela représente 20 ans de travail, en partant de rien ! Maintenant nous allons continuer à avancer, à faire en sorte que nos méthodes inspirent et que la médiation soit reconnue partout.

Liens utiles