Toutes les actualités

Témoignage : trois Clichois aux côtés d’un primeur

Solidarité - Publié le 22 avril 2020
Trois Clichois aux côtés d'un primeur
Le bénévolat peut prendre plusieurs formes. Par hasard, des Clichois ont aidé bénévolement à la livraison d’un de leurs commerçants du marché, débordé par la logistique à mettre en place pour pouvoir assurer toutes ses commandes. Nathalie nous explique comment elle s’est retrouvée impliquée, emmenant avec elle le père de ses enfants, une amie, et même sa fille qui vit au Japon !

" Nous sommes de Clichy et nous connaissons Robert, notre primeur, depuis des années. Nous sommes ses clients. On ne se connait pas vraiment mais nous papotons toujours avec plaisir avec son équipe et lui. Quand les marchés ont fermé, je l’ai appelé pour savoir ce qu’il se passait pour lui. Il m’a dit qu’il ne parvenait pas à répondre à toutes les personnes lui envoyant des mails, sms et appels téléphoniques.

Je venais de finir une mission pour un groupe de presse (je suis iconographe) et je n’avais plus de travail. Je lui ai proposé mon aide pour prendre les commandes. Je n’avais alors pas pris toute la mesure de la tâche ! J’ai entraîné dans cette histoire le père de mes enfants et une copine dont le beau-père est Clichois.

Elle fait également des masques qu’elle donne à l’hôpital. Même ma fille, Ambre, qui est étudiante au Japon, s’est liée au projet : son université est fermée, et c’est une pro de l’informatique ! À quatre, nous avons effectué la mise en ligne des produits et des tarifs, actualisée chaque jour. On en est fier ! Chacun a fait ce qu’il pouvait : Albert, iconographe comme moi, a fait la logistique des livraisons et organisé les tournées de Robert, qui se perdait parfois dans la ville. Audrey, qui est graphiste, a créé une identité visuelle. Ma fille au Japon a fait les tarifs en ligne. Et nous avons réceptionné les commandes des Clichois.

On est chacun chez soi et on communique tout le temps ensemble. Nous avons dû gérer beaucoup de problèmes avant de trouver une organisation efficace et nous utilisons la visioconférence régulièrement. Ça nous faire rire et entre nous on s’appelle la team success. Le confinement, on s’en souviendra !"

Localisation

Haut de page