Zone à faibles émissions

Zone à faibles émissions

Clichy fait partie intégrante de la ZFE (zone à faibles émissions) de la Métropole du Grand Paris, la plus grande de France, avec 79 communes concernées. Depuis le 1er juin 2021, seuls les véhicules les moins polluants (crit’Air 1, 2 et 3) peuvent circuler dans la zone sans restriction de circulation.

Une ZFE pour améliorer la qualité de vie des habitants

La qualité de l'air est, en région parisienne et particulièrement en petite couronne, un enjeu de santé publique majeur. Afin d'agir contre la pollution atmosphérique, Clichy a intégré le 1er juillet 2019 la « zone à faibles émissions » (ZFE) instaurée par la Métropole du grand Paris. Cette mesure restreint la circulation des véhicules les plus polluants à l'intérieur du périmètre délimité par l'A86.

Ainsi, les voitures, deux roues, trois roues et utilitaires concernés ne peuvent plus circuler du lundi au vendredi, de 8h à 20h (sauf jours fériés). Les poids lourds et autobus également les plus polluants sont interdits de circulation du lundi au dimanche de 8h à 20h.

Cette réglementation s'est appliquée, dans un premier temps, uniquement aux véhicules catégorisés Crit'Air 5 et non classés. Elle s'est étendue depuis le 1er juin 2021, aux véhicules Crit'Air 4. Le calendrier prévoit qu'elle puisse être ensuite étendue progressivement dès juillet 2022 pour les Crit'Air 3 et en janvier 2024 pour les Crit'Air 2.

L'objectif final est d'atteindre 100% de véhicules propres en 2030, et d'améliorer ainsi la qualité de vie des habitants.

Avant la mise en œuvre effective de cette deuxième étape le 1er juin 2021, les acteurs institutionnels ont été consultés puis une seconde consultation a été ouverte du 9 mars au 31 mars 2021 aux habitants de chaque ville, dans le but de prendre en compte les avis et observations de chacun pour faire avancer au mieux le projet.

Des aides à l'achat d'un véhicule propre

Vous voulez passer à l’électrique, mais vous trouvez que cela coûte encore trop cher ? Des aides financières (cumulables) existent au plan national, comme local, grâce, notamment, à la Région et la Métropole du Grand Paris qui soutiennent la transition vers une mobilité propre.

Exemple pour un ménage non imposable et imposable qui souhaite se séparer de son véhicule non classé pour acheter une citadine électrique neuve

Ménage non imposable Ménage imposable 

Prix d'une citadine neuve (électrique) :

24 000 €

Prix d'une familiale neuve (électrique) : 30 800 €

Aide de la Métropole du Grand Paris :

6 000 €

Aide de la Métropole du Grand Paris :

3 000 €

Prime à la conversion : 5 000 € Prime à la conversion : 2 500 €
Bonus écologique : 7 000 € Bonus écologique : 7 000 €
Surprime ZFE : 1 000 € Surprime ZFE : 1 000 €
Reste à charge pour le ménage : 5 000 € Reste à charge pour le ménage : 17 300 €
Microcrédit pour les ménages très modestes : 5000 €  

 

Exemple pour un professionnel qui souhaite remplacer son utilitaire non classé par un utilitaire neuf électrique :

Utilitaire neuf (électrique) : 29 000 €
Aide de la Région ou de la Ville de Paris : 6 000 €
Prime à la conversion : 2 500 €
Bonus écologique : 5 000 €
Reste à charge pour le professionnel : 15 500 €

Une aide pour financer votre VAE

Le dispositif « Métropole roule propre ! » accorde également une aide de 500 euros pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) et une aide pour l’achat d’un deux-roues, d’un trois-roues, quadricycle électrique qui peut s’élever jusqu’à 1400 euros. Cette prime (qui couvre au maximum 50% du prix du VAE) est valable pour les achats effectués après le 1er décembre 2019. Une plateforme de demande de subvention est accessible depuis le 20 février sur le site iledefrance-mobilites.fr


N’oubliez pas de conserver votre facture d’achat et le certificat de conformité remis par votre vendeur.

 

Besoin de plus d’informations ? Contactez le service Environnement par mail à environnement@ville-clichy.fr.

Les stations Autolib' reconverties pour la recharge des véhicules électriques

Pour faciliter la recharge des véhicules électriques, la Ville a remis en service les bornes Autolib' en passant une convention, en novembre 2020, avec le Sigeif (Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Électricité en Île-de-France) qui s’est occupé de la remise en état et gère désormais l’exploitation et l’entretien.

Ces bornes sont de nouveau opérationnelles depuis avril 2021. Plusieurs bornes sont réparties sur l’ensemble du territoire :

  • Boulevard Victor Hugo

  • Rue Martre (en face de L'Oréal

  • Rue Martre (métro)

  • Avenue Claude Debussy

  • Rue Valiton.

Ces bornes ont été reconditionnées pour délivrer une puissance 7 kwh. Cela correspond à une recharge lente, idéale pour les riverains qui souhaitent recharger leurs véhicules la nuit ou sur de grandes plages horaires.