Propreté

La propreté de Clichy est essentielle pour nous tous et tous les acteurs y sont associés : services de la Ville, partenaires publics, prestataires privés, et citoyens responsables.

Papier/déchets

Le bon geste

Je jette mes déchets dans une poubelle

Verbalisation

L’amende coûte 68 €

Les équipements

316 corbeilles sur voirie,
324 corbeilles dans les parcs, squares et terrains de proximité,

Personnel

20 agents municipaux dédiés, répartis en deux équipes (semaine et week-end) pour la collecte des corbeilles et du « petit incinérable »

Pour que Clichy soit propre, il faut traiter chaque année 1 300 tonnes de déchets dans les corbeilles

Propreté canine

Le bon geste

Je ramasse les crottes de mon chien. Je les jette dans les poubelles.

Des sacs en plastique sont mis à disposition des Clichois dans les 26 canisacs.

Où trouver les canisites ?

  • 1, 2, 47 et 48 allées Gambetta 
  • 2 et 4 rue de la Chance Milly 
  • 1, 4, 8 et 15 allées de l'Europe

Verbalisation

L’amende coûte 68 €

Pour que Clichy soit propre, il faut traiter chaque année 155 tonnes de déjections canines.

Cendriers

Le bon geste

Je jette mes mégots dans les cendriers
j’ai un cendrier de sac

Verbalisation

L’amende coûte 68 €

Les équipements

112 cendriers sur barrière

Pour que Clichy soit propre, il faut traiter chaque année : 9,3 tonnes de mégots

Graffitis/Tags

Le bon geste

Je ne graffe pas. Je participe aux appels d’offres


Verbalisation

L’amende coûte 1500 €

 

Les équipements

Pour les graffitis :

  • 1 hydro-gommeuse de type VIVIENT, installé dans un fourgon
  • 1 kärcher eau chaude monté dans un fourgon master RVI
  • 1 kärcher eau froide monté sur un plateau de type piagio
  • 3 agents

Tags : le coût pour la collectivité

À Clichy, le nettoyage des tags représente chaque année une dépense de plus de 15 000 € pour l’achat des produits. Cela mobilise 3 agents, pour un total de 1 780 heures de travail et nécessite plus de 970 interventions dans les domaines public et privé. Le vandalisme, ça coûte cher…